Rechercher
  • P. Le Floch

Un budget prévisionnel pourquoi faire ?


Définition du budget prévisionnel

C’est un document indispensable à tout chef d’entreprise.

Le budget prévisionnel est un outil de pilotage financier.

Il permet au dirigeant de tracer sa route, de définir l’itinéraire à prendre en partant d’une situation A pour arriver à une situation B en identifiant les actions à mener.

Le budget prévisionnel fixe un cap.

Le budget prévisionnel recense l’ensemble des charges consommées par l’activité :

  • achats matières premières et gestion des stocks,

  • frais généraux,

  • impôts et taxes,

  • salaires et charges sociales,

  • charges financières,

Le budget prévisionnel identifie les investissements à acheter pour réaliser l’activité :

  • investissements incorporels : logiciels, achats de marques, dépôts de brevets, …

  • investissements corporels : bâtiments, machines-outils, matériels bureautiques, matériels de transports, …

  • investissements financiers : dépôts de garantie, prises de participations, …

Le budget prévisionnel récapitule le chiffre d’affaires potentiel de l’activité :

  • produits finis,

  • marchandises,

  • prestations de services,

Chacun des chiffres doit être évalué le plus justement et le plus exhaustivement possible, en tenant compte des risques et incertitudes propres au marché au sein duquel l’entreprise évolue.

L'expert-comptable est un allié de confiance pour la rédaction d'un budget prévisionnel.

La compilation de tous ces données calcule :

  • le résultat prévisionnel qui permet de s’assurer de la rentabilité de l’activité,

  • la trésorerie prévisionnel qui permet de confirmer l’équilibre financier et d’identifier les périodes de tension et d’excédent de trésorerie, de définir le besoin en fonds de roulement,

  • le bilan prévisionnel qui donne une image prévisionnelle de la situation économique de l’activité en fin de période,

Un budget prévisionnel est indispensable tout au long de la vie de l’entreprise.


A quels moments :

Création de la société :

Avant de créer son entreprise l’entrepreneur doit s’assurer que son projet est viable et pour cela il réalise avec son expert-comptable un prévisionnel complet sur 3 à 5 ans.

Lors de la création il est difficile d’être exhaustif et juste dans les chiffres puisqu’il n’y a aucune antériorité.

Dans ce cas l’entrepreneur et son conseil s’appuieront sur des études de marché, sur des devis ou sur les bilans d’entreprises d’activités similaires.

Ils mettront en œuvre tous les moyens permettant de justifier les chiffres.

Ce premier budget prévisionnel définit aussi les besoins en financement de l’entreprise.

Il détermine le montant du capital social, le recours à des financements externes, banques ou investisseurs et le besoin en fonds de roulement pour financer le cycle d’exploitation.

Ce premier budget démontre aux organismes financiers et aux potentiels investisseurs la viabilité du projet et facilite la rechercher du financement de l’opération.

Vie courante :

Chaque année, en fin d’année précédente, le chef d’entreprise doit se poser pour faire un point.

Il regarde les chiffres des années passées et constate le chemin parcouru et surtout il se projette sur les années futures là où il souhaite emmener son entreprise.

A partir des données antérieures, il se fixe des nouveaux objectifs pour les 2 à 3 années à venir et il construit son budget prévisionnel pour se fixer un cap.

Il identifie ses besoins et ressources et s’assure de la pérennité de son entreprise.

Développement société - Investissement :

Pour développer son entreprise un dirigeant peut décider :

  • de développer un nouveau canal de distribution,

  • de créer un nouveau produit ou service,

  • de racheter une autre entreprise,

Lors de chacune de ces actions de croissances externes ou internes, il est important de construire un budget prévisionnel sur 4 à 7 ans propre à cet investissement.

Ce budget rassure sur la rentabilité du projet mais surtout il montre que ce nouveau développement ne met pas en danger les équilibres financiers de l’entreprise et sa pérennité.


Un outil de gestion au quotidien :

Le budget n’est pas un document établi une fois par an pour rassurer et oublié par la suite au fond d’un tiroir.

Le budget prévisionnel fixe un cap à 1, 3, 4 ou 5 ans mais tout bon pilote se doit de faire un point régulièrement.

Pour être sûr de garder le bon cap, le chef d’entreprise et son expert-comptable doivent rapprocher la prévision du réalisé un fois par mois si possible et à minima tous les trimestres.

Cette analyse identifie les actions à mener pour conserver le cap, voir de modifier le prévisionnel en le calant sur des données objectives tirées de la réalité du marché.

Le rapprochement Prévision/Réalisé pérennise l’entreprise en identifiant et en anticipant les éventuelles difficultés à venir.

L’entrepreneur peut agir en amont et garder le cap sereinement.



En conclusion :

Entrepreneurs, dirigeants prenez le temps d’établir un budget prévisionnel, c’est un vrai outil de gestion au quotidien qui facilite le pilotage de votre entreprise en toute sérénité.


18 vues
 

©2019 by Confluenz.